Blog

Design Strategy

Lego et stratégie d’entreprise : l’alliance idéale !

Quand on parle de LEGO, nous pensons immédiatement à jouer : certains se remémorent jouer pendant des heures avec ces briques quelques années en arrière, tandis que d’autres le pratiquent régulièrement avec leurs enfants. Peu d’entre-nous ont comme premier réflexe d’y penser comme des outils utilisés lors d’ateliers en entreprise.

Et pourtant ! Cela peut sembler iconoclaste, mais en réalité la multinationale homonyme pratique leur utilisation professionnelle depuis une quarantaine d’années. Cette pratique a ensuite donné naissance à des produits spécifiques nommés “Lego Serious Play” (ci-après abrégé LSP).

La méthodologie

Faisant écho au mouvement  du constructivisme, qui est défini par son père Piaget comme

“les connaissances de chaque sujet ne sont pas une simple « copie » de la réalité,
mais une « (re)construction » de celle-ci”,

l’objectif de la méthodologie LSP est d’utiliser les briques Lego pour des propos sérieux (définition d’une stratégie, développement personnel) tout en jouant.

Les ateliers avec les Lego permettent à tous les participants de construire en 3D leurs schémas mentaux en se sentant vraiment impliqués. Chaque exercice est accompli individuellement puis partagé aux autres, il s’agit donc d’une manière de faire un peu différente des méthodologies de co-construction “classique”. Cela permet d’accroître l’engagement de tous les participants.

Cependant, pour passer d’un modèle de Lego à un plan stratégique il manque encore une brique maîtresse : les métaphores qui permettent de décomplexifier des sujets complexes,
en allant dans la profondeur des choses.

Ci-dessous quelques exemples de figures construites avec les légos et usant des métaphores visuelles :

Angel Investor : Associé à une plante qui grandit via de l’argent qui est mis à l’intérieurs d’un récipient.

Freelancer Collaboration : Associé à un guerrier sur sa navette spatiale pour souligner sa liberté.

Operating Model : Associé à des briques de différentes couleurs pour souligner les différents process d’une entreprise.

Son application

La méthodologie LSP est née et s’est diffusée dans les entreprises en partant du principe qu’une entreprise n’est pas juste une structure avec des personnes à l’intérieur, mais un large ensemble d’interconnections et de relations, que des graphiques et des diagrammes peuvent difficilement capturer.

Elle est principalement utilisée pour de la stratégie temps réel qui se doit de répondre aux interrogations du type “Qu’est-ce qu’on devrait faire maintenant ?”. En effet, les planifications de projets d’envergure (parfois appelées “roadmaps”) sont rarement similaires aux lignes continues et droites qu’on aperçoit dans les modèles classiques. Il est donc impossible de se projeter suffisamment en avant de façon fiable.

Tout modèle est décomposé en trois parties principales :

  1. Core Identity : qu’est-ce qui vous caractérise ?
  2. External Identity : comment les autres vous perçoivent ?
  3. Aspirational Identity : quelle est l’aspiration de votre entreprise dans un futur proche ?

Une fois ce modèle avec plusieurs itérations construit, nous allons pouvoir établir un paysage avec les trois identités au centre. Tout autour gravitent des agents ayant un impact sur ou liés au modèle. Ces agents possèdent des connexions plus aux moins fortes avec le modèle.

Après un travail pouvant s’étaler sur plusieurs heures voire quelques jours, on obtient généralement un panorama en 3D qui décrit l’environnement complexe dans lequel l’entreprise se trouve avec les différentes interconnections.

Nous pouvons dès à présent rédiger des scénarios et visualiser quels sont les impacts sur le modèle. Nous définirons ensuite un plan d’action pour absorber ces cas de figures .

Les bénéfices

Un des premiers résultats est l’obtention d’une représentation physique et en 3 dimensions de l’environnement, faisant figurer les interconnexions entre les systèmes le composant.

En outre, chacun des participants est actif car il ou elle manipule des briques pour construire sa représentation personnelle mais interagit également avec les autres participants afin de collaborer ou d’expérimenter avec leurs réalisations.

Cette implication accrue est particulièrement marquée vis-à-vis d’ateliers plus classiques.

L’activité manuelle de manipulation des briques permet de construire et d’exprimer des concepts mentaux plus facilement et plus rapidement qu’en les écrivant. Elle permet de focaliser l’attention du manipulateur : “You think with your hands”.
En moyenne ces ateliers restituent entre 60-70% de plus que des réunions classiques.

L’utilisation des métaphores permet d’entrer plus en profondeur sur les sujets et d’utiliser un langage commun, ce qui s’avère de plus en plus nécessaire dans des organisations multiculturelles et globalisées.

Donc n’hésitez pas à sortir des méthodologies “classiques” et tentez une expérimentation Lego Serious Play. Il est probable que vous découvrirez de nouvelles façons pour vous et votre groupe de vous exprimer en partageant des concepts stratégiques jusqu’à la difficile à communiquer.